[NRF 2017] Storetail pousse les achats impulsifs en ligne

En magasin, impossible de passer à côté des chewing-gums, des boîtes de Tic Tac ou autres bonbons. Positionnés au niveau des caisses, ces produits bénéficient largement de l’achat impulsif réalisé juste avant de régler la totalité de son Caddie®. En ligne, un tout autre sort est réservé à ces confiseries, dont la visibilité est presque nulle.

 

Pour remédier à ce genre de problématique, la start-up Storetail propose des solutions d’e-marchandising. Celles-ci sont achetées par les marques et permettent aux enseignes de monétiser leurs sites marchands pour gagner en rentabilité. Ces outils, qui visent à recréer l’achat d’impulsion sur Internet, sont déployés automatiquement et en temps réel. Le tout, grâce à une interface qui permet à une marque de programmer des campagnes selon un certain nombre de critères définis à l’avance et des données externes, comme la géolocalisation ou les informations météorologiques.

 

PERMETTRE AUX ENSEIGNES DE GAGNER EN AGILITÉ ET EN RENTABILITÉ 

Fondée il y a trois ans, Storetail a bouclé une levée de fonds de 2 millions d'euros en juillet 2016 et emploie aujourd’hui 35 collaborateurs. Elle compte, parmi ses clients, des géants de la grande distribution, comme Auchan, Carrefour ou encore Cora, mais aussi La Fnac, Darty, Boulanger, Cdiscount, Sephora et Leroy Merlin.

 

"Notre venue à la NRF, nous a permis de constater que les distributeurs américains étaient confrontés à la même problématique qu’en France : les équipes IT ont d’autres priorités que de développer ce genre de solutions, qui permettent aux marques de donner plus de visibilité à leurs produits et aux enseignes de gagner en agilité et en rentabilité", explique Mathieu Azorin, le cofondateur de Storetail. Après son expansion au Royaume-Uni, en Espagne, et en Italie, la jeune pousse pourrait donc s’attaquer au marché américain.